AVRIL 2017

 

Retour en Afrique du sud

 

Pour la quatrième année consécutive, une équipe du Frontball s’est rendue en Afrique du Sud, pour une mission de plus en plus étoffée.

 

Cette année, outre les visites aux deux sites déjà ouverts en collaboration avec l’association Children of the Dawn : QwaQwa et Ermelo, l’équipe s’est rendue à Prétoria, au Swaziland et au Lesotho.

A Pretoria, c’est un travail commun avec l’association New Beginningz, oeuvrant pour les enfants vivant et travaillant dans la rue.

La première belle surprise nous y attendait…

Les 20 jeunes ultra motivés, ont commencé à s’entraîner depuis le mois de Décembre, et grâce à un coach très impliqué, et malgré une infrastructure loin d’être idéale… ils ont déjà atteint un niveau remarquable !

Leur fierté à nous montrer le travail qu’ils ont effectué, leur joie, leur enthousiasme… ne font qu’accroître notre confiance en ce projet.

1/1

Deuxième étape : le Swaziland.

Nous étions attendus dans ce petit royaume indépendant à la lisière de l’Afrique du Sud, par l’équipe du comité olympique du Swaziland.

Programme de la journée : faire découvrir le frontball à une équipe d’une vingtaine de professeurs venant de tous le pays. Exercices, premiers échanges sur des murs de fortune, projet de construction de mur…  Un engouement de tous pour ce sport accessible nous laisse présager d’une suite intéressante.

1/1

De retour en Afrique du Sud, nous nous rendons à Ermelo pour y découvrir avec impatience les premiers murs de frontball africains officiels !

C’est ici qu’avait été décidée l’an dernier l’édification de 4 murs sur un complexe sportif, visant à faire d’Ermelo, le premier lieu de rencontres officielles, et un lieu d’entraînement pour les jeunes d’Afrique du Sud.

« Quasiment » terminés, nous avons pu découvrir avec émotion ces belles aires de jeu. Avec l’espoir qu’elles accueillent prochainement les premiers championnats africains de Frontball !

Entrainement des jeunes sur des « vrais » murs ! Ils peuvent enfin lâcher leur jeu et exprimer leur talent !

En présence du maire d’Ermelo et de quelques journalistes, un tournoi réunissant les jeunes d’Ermelo, Qwaqwa et Pretoria a permis d’inaugurer les terrains. La chaleur n’a pas empêché les jeunes de se donner à fond et de nous offrir un beau spectacle.

Chants, danses, explosions de joie… Ces jeunes savent mettre l’ambiance!

Que de progrès réalisés depuis ces années…

1/2

L’équipe se rend ensuite à QwaQwa, où l’émotion est toujours au rendez-vous. C’est ici que nous avons introduit le frontball sur le territoire Africain ! Ce lieu reste pour nous très particulier. Nous retrouvons les jeunes d’année en année, ils ont grandi, ils progressent…

Et malgré le mauvais temps, ils arrivent une fois de plus à nous émouvoir par leur volonté et leur ténacité.

1/2

Dernière étape : Maseru, au Lesotho. C’est une fois encore le comité olympique de ce petit pays montagneux, enclavé dans l’Afrique du Sud, qui nous accueille au « Olympafrica  Center », un lieu offrant la possibilité aux enfants de la région de pratiquer diverse activités sportives. Les entraineurs du Lesotho ont commencé les entraînements depuis trois mois, coachés sur Skype par Kathleen, de la team Frontball, depuis le Royaume Uni…

Sur chaque coin de mur du centre, les enfants se sont entraînés, faisant preuve pour certains d’une étonnante coordination, et ayant déjà acquis des bases solides pour la pratique !

Le frontball est décidément un sport très accessible.

1/1

Tout au long de cette mission, nous avons croisés des enfants, des jeunes et des adultes motivés, enthousiastes, volontaires…

Des projets concrets sont en train de naître ici et là.

Le Frontball est réellement en train de prendre son essor en Afrique.

 

Rendez-vous aux prochains championnats africains de Frontball en 2018…

1/1